Accueil > Carnet de notes > Épilogue...

Carnet de notes

Épilogue...

Épilogue...

Ce matin, quelque chose de triste perturbe mon coeur. Eh oui, la tristesse ça n’endort pas forcément les battements cardiaques comme une morphine qui calme une douleur sifflante, mais agit comme un bonbon amer sur la langue. J’ai l’impression de vivre un épilogue. Vous savez ces espèces de minutes qui ferment un chapitre d’une histoire. Selon le dico du Wikipédia, ce texte est en lui-même un épilogue, puisqu’il est est plus moins un discours (je dirais un « soliloque » avec moi même, dans ce cas-ci c’est un soliloque partagé avec vous - amis -, et accessoirement vous internautes) récapitulatif à la fin. Sauf que souvent dans les séries T.V. ça ne récapitule rien, ça peut même laisser songeur. De même que pour un livre. Parfois un épilogue, ça laisse pantois.

Un épilogue, ça clôt une histoire, mais pour être positif, ça peut en amener d’autres. Dans le cas présent de mon épilogue à moi, c’est la fin d’une histoire qui va en donner deux... Espérons que celles-ci soient riches et épicées. Et gardons en tête qu’un épilogue reste un épilogue, c’est à dire, sans goût, sans forcément de dégoût... Un moment de calme, comme de se trouver dans un jardin, en attente. Les idées, vont et viennent (...) <- ça désigne une bulle de pensée, un phylactère sensé, bref, un épilogue doit être court, mais prometteur dans le cas où la courbe du destin doit s’infléchir encore. Un peu comme à la fin d’un film de superhéros, le héros entend un appel de détresse, il se jette dans la grouillante vie de Mégalopolis sous une musique enlevante...

Article précédent | referencement naturel
Nikon D90

Article suivant | referencement naturel
Le plus petit disque dur au monde : le Mobile Drive XXS - Freecom


Commentaires

2 Messages

  1. Salé, sucré...

    Je ne doute pas que les prochaines histoires soient épicées, ne serait-ce que subtilement. Douce amertume...

    par Dahlia | 2 septembre 2008, 07:34
  2. Salé, sucré...

    Salé Sucré, ça me fait penser qu’il faut que je décellophane mes DVD de Cinéma Asiatique et que je nourris le mange-disque  !

    par Éric NGUYEN | 2 septembre 2008, 13:31

Dans la même rubrique

La Canicule selon Seloger.com ?
La Canicule selon Seloger.com ?
Grease un retour puissance 5
Nikon D600 l'inattendu sauveur !
Nikon D600 l’inattendu sauveur !
Gamification
Gamification
Un "mailing" malin

Articles les plus populaires

Preparati La Bara : Sample et Mashup
Référencement naturel et densité des mots clefs
Salaire et SEO
Salaire et SEO
rachat de crédit